Indice de réparabilité

L'indice de réparabilité est - selon le site ecologie.gouv.fr - un outil soutenant "la loi antigaspillage pour une économie circulaire".

Indice de réparabilité

L'indice de réparabilité est - selon le site ecologie.gouv.fr - un outil soutenant "la loi antigaspillage pour une économie circulaire".

Effective depuis le 1er janvier 2021, elle a pour objectif de diminuer le gaspillage de nos produits électriques et électroniques, grandement sujets à l'obsolescence programmée.

Aujourd'hui il se repose sur 5 critères :

  1. Documentation
  2. Démontabilité, accès et outils
  3. Disponibilité des pièces détachées
  4. Prix des pièces détachées
  5. Critère spécifique à la catégorie d’équipements concernée

Pour que les consommateurs puissent s'informer sur la réparabilité de ces produits, une note de 1 à 10 est désormais obligatoirement indiquée sur 5 catégories de produits :

  • Smartphones
  • Ordinateurs portables
  • Écran téléviseurs
  • Tondeuses à gazon (électriques seulement)
  • Lave-linges

Il est prévu que cette liste s'allonge. L'indice devrait également évoluer en "indice de durabilité", en 2024.

À Savoir

Cet indice est avant tout axé sur l'aspect physique de nos biens mais il ne faut pas oublier que les grands constructeurs de produits électroniques pratiquent également une obsolescence logicielle. C'est d'ailleurs un des points faibles et sujets à critiques de l'indice.

Même s'il n'est pas parfait, c'est un début prometteur qui tend à s'améliorer ! On peut espérer que cela pousse les constructeurs à mieux penser leurs fabrications, comme Yuka l'a fait avec nos produits alimentaires.